Achatappartement.site » Location » Comment déclarer une location meublée non professionnelle ?

Comment déclarer une location meublée non professionnelle ?

La location meublée non-professionnelle de plus en plus pratiquée, notamment avec l’essor des activités dans les domaines de l’immobilier. Toutefois, elle demeure assez réglementée. C’est la raison pour laquelle il est impératif de procéder à sa déclaration. Ici, nous vous en disons plus à ce sujet.

Ce qu'il y a à savoir sur la location meublée non-professionnelle

La location meublée non-professionnelle encore appelée LMNP est un régime fiscal qui s’applique aux propriétaires d’un ou plusieurs logements meublés mis en location. C’est un investissement réalisé dans le secteur immobilier locatif sous le régime de la location meublée. Ce dernier offre au Loueur en Meublé Non Professionnel (aussi appelé le LMNP), plusieurs avantages non négligeables.

Elle permet de profiter d’une rente défiscalisée. Ce statut ne requiert pas la création de sociétés, réduisant ainsi les démarches administratives. Il présente aussi des avantages fiscaux : c'est ainsi qu'on a entre autres le régime réel simplifié et celui micro BIC. Pour bénéficier du statut LMNP, le loueur doit mettre son bien en location en tant que meublé et pour un usage d’habitation. Il est donc primordial que ce dernier soit équipé de meubles a minima sommaires.

Choisir le bon régime fiscal pour déclarer sa LMNP

Pour déclarer sa location meublée non-professionnelle, il est important de choisir le régime fiscal le mieux adapté. Avec le statut de LMNP, on distingue 2 options pour la déclaration de ses revenus locatifs. Il s'agit du Régime Réel Simplifié et du régime micro BIC.

Le Régime Réel Simplifié permet de diminuer considérablement les impôts. Grâce à ce dernier, on peut déduire des recettes, des charges telles que les frais de gestion, les honoraires d’agences, de travaux… Ce régime est obligatoire à partir d’un loyer annuel supérieur à 70 000 euros.

Le Régime micro BIC quant à lui, est avantageux si les charges sont inférieures à la moitié des recettes. Il est automatique en dessous de 70 000 euros de loyer annuel.

Respecter les démarches déclaratives

Il y a certaines étapes que vous devez respecter pour bien réussir votre démarche.

Déclaration d’activité d’une LMNP

Avant de se lancer dans la location meublée non-professionnelle, il est important de déclarer son activité. C’est auprès du Greffe du Tribunal de Commerce (GTC) que s’effectue cette déclaration. Il s’agit du greffe de la ville dans laquelle se situe le bien meublé en location.

Pour ce faire, il est indispensable de s’enregistrer sous le statut LMNP en envoyant le formulaire Cerfa P0i de déclaration de début d’activité. Un numéro SIRET sera obtenu après acceptation. Celui-ci permettra de réaliser la déclaration fiscale qui devra se faire dans les 15 jours qui suivent le début de l’activité.

Déclaration des revenus d’une LMNP avec le régime Micro BIC

Une fois l’activité déclarée et le bien immobilier meublé loué, il convient de faire la déclaration d’impôt. Pour déclarer les revenus perçus de la location du bien meublé avec le régime micro BIC, il faudra fournir le formulaire 2042 CPRO renseigné du montant des revenus locatifs.

Déclaration des revenus d’une LMNP avec le régime Réel Simplifié

Pour déclarer les revenus d'une LMNP, avec le régime réel simplifié, il vous faudra :

  • Renseigner le formulaire 2031 CERFA 11085 sans omettre les annexes 2033 (CERFA 10956)
  • Communiquer les liasses fiscales par télétransmission au centre des impôts auquel le logement loué est rattaché
  • Accompagner la déclaration de revenus du formulaire 2042 CPRO. Le montant du résultat fiscal au réel doit y figurer.

Ici, c’est du numéro de SIRET que vous aurez besoin pour la déclaration au réel.