Il apparaît très courant d’avoir recours au prêt immobilier, tout comme le prêt de consommation revêt une importance capitale lorsqu’il est question d’acheter un logement. Il comprend deux formules dont l’une dite In Fine et l’autre amortissable, qui engendrent des intérêts lors de leur remboursement. Comment les calculer sur chacune d’entre elles ? C’est ce à quoi répond cet article.

Le calcul des intérêts d’un prêt In Fine

Les intérêts d’un prêt In Fine sont destinés aux investissements effectués dans le domaine de l’immobilier. Le prêt In Fine est aussi appelé crédit In Fine. C’est un prêt immobilier à taux fixe, qui ne connaît pas d’amortissement. Les intérêts qui en découlent sont remboursés pendant toute la durée du prêt immobilier contracté en préservant le capital emprunté. Ce dernier est remboursé à l’échéance en une seule et unique fois. C’est pour cette raison que le capital emprunté n’est pas affecté dans ce type de crédit.

Le calcul des intérêts d’un prêt immobilier In Fine se fait suite à la multiplication du capital emprunté par le taux de remboursement, puis par la durée du crédit. Il n’est pas recommandé que des particuliers souscrivent à un prêt immobilier In Fine. Entre le remboursement des intérêts et les assurances qui en découlent, le risque financier qui guette les acquéreurs est élevé. On le constate de façon générale à l’échéance du crédit en question.

En résumé, concernant le calcul des intérêts du prêt in Fine, on peut retenir qu’il nécessite la multiplication des éléments suivants :

  • le capital emprunté (intact et non amortissable jusqu’en fait de crédit)
  • le taux
  • et la durée du prêt.

Il est important de réunir chacun des éléments précités. Sans cette condition élémentaire, il est alors impossible de déterminer le montant des intérêts relatifs à un crédit In Fine, de manière concrète. Ce type de prêt immobilier est accessible aux personnes morales en général du fait de son risque financier élevé.

Le calcul des intérêts d’un prêt amortissable

Le calcul des intérêts relatifs à un prêt amortissable implique au préalable la réalisation d’un tableau d’amortissement. À défaut du tableau d’amortissement, il est recommandé de se servir d’un simulateur de prêt. De plus, les intérêts sont soustraits du capital emprunté restant de façon mensuelle au fil du temps. Le prêt amortissable diffère de celui dit In Fine, de par son caractère plus souple quant à sa souscription. De plus, au même titre que le prêt In Fine, le calcul des intérêts du crédit amortissable requiert la présence des éléments ci-après :

  • le capital emprunté (amortissable au fil du temps jusqu’à la fin du crédit)
  • le taux
  • et la durée du prêt.

L’utilisation de ces éléments permet de déterminer avec certitude, le montant des intérêts à rembourser une fois l’échéance du crédit arrivée. De plus, le crédit amortissable est plus souple, ce qui le rend accessible aux particuliers. En définitive, le prêt immobilier est un prêt contracté par un particulier ou une personne morale, auprès d’une assurance dans le but d’acheter une maison. Ses intérêts se calculent à divers niveaux, d’où les intérêts d’un prêt In Fine et ceux d’un prêt amortissable.

Quatre choses à connaître sur le crédit immobilier

Le prêt immobilier ou crédit immobilier est un emprunt à la banque que vous devez absolument rembourser. Cet emprunt vous permet d’acheter un bien immobilier, car c’est un investissement excessivement cher. Avant cela, il est intéressant de connaître quelques éléments importants en lien direct avec le crédit immobilier.

La simulation du crédit immobilier

La simulation du crédit immobilier est réalisée par une banque ou un courtier, à la demande de l’emprunteur, afin que ce dernier connaisse le montant total de son emprunt. La simulation du crédit immobilier est transmise sur un document. Si vous souhaitez faire une demande d’achat pour un bien immobilier, donnez ce document au propriétaire ou à votre agent immobilier. Ainsi, ils sauront que votre offre d’achat est crédible, car vous avez la capacité financière d’acheter le bien immobilier. Cliquez sur ce lien pour faire la simulation de votre crédit immobilier ici.

Se munir d’un dossier de demande pour le crédit immobilier

Une fois que vous avez terminé votre visite immobilière, que vous avez eu un coup de cœur et que vous souhaitez acheter, vous devez impérativement faire une demande de crédit immobilier, avant même de faire une demande d’achat. Le crédit immobilier vous permet d’acheter le bien de vos rêves, donc assurez-vous qu’il vous soit accordé. Prenez un rendez-vous à la banque et munissez-vous d’un dossier de demande de crédit immobilier. L’absence de dossier ou un dossier mal monté, ne fera que retarder les démarches à la banque. La banque peut même vous refuser directement le prêt immobilier.

Apporter des pièces justificatives pour demander un crédit immobilier

Votre dossier immobilier doit comporter certains éléments et pièces justificatives, afin que le banquier sache si vous êtes capable de rembourser votre crédit immobilier. En effet, vous devez apporter vos documents personnels (pièces d’identité, contrat de travail, justificatif de domicile, justificatif de situation familiale), vos relevés bancaires, vos 3 derniers bulletins de salaire (si vous êtes un travailleur indemnisé ou retraité, apportez les documents qui le prouvent). Pour un dossier encore plus complet, apporter le compromis de vente signé.

Les conditions du crédit immobilier

Le crédit immobilier est plus facilement attribué à certaines personnes. En effet, les banques sont plus rassurées de prêter de l’argent à un salarié en CDI ou à un fonctionnaire. L’âge est également un critère à prendre en compte. Effectivement les jeunes et les personnes âgées ont plus de mal à acquérir un prêt immobilier.