Contrairement à l’état des lieux qui n’est fait que le jour de la remise des clés, la signature du bail peut se faire avant à tout moment. Elle est d’ailleurs le plus souvent effectuée avant l’état des lieux pour des raisons importantes. Certaines personnes s’inquiètent cependant lors de la signature du bail avant l’état des lieux.

Signer un bail avant d’avoir fait l’état des lieux, qu’est-ce que ça implique ?

Si la signature du bail a le plus souvent lieu avant l’état des lieux, c’est pour une bonne raison : il s’agit d’une raison administrative. Le locataire devient responsable du logement dès la remise des clés, et doit donc montrer la validité de son contrat d’assurance à travers une attestation d’assurance qui ne peut lui être remise que s’il présente un exemplaire du bail à sa compagnie d’assurance. En signant le bail en avance, il a donc tout le temps de souscrire son assurance et pourra présenter l’attestation au propriétaire après l’état des lieux.

Cependant, la signature du bail est un engagement. Avant sa signature, le bailleur et le locataire peuvent sortir des négociations à tout moment et se rétracter. Mais après la signature, la seule manière de résilier le bail est si une clause de résiliation spécifiée dans le bail lui-même le permet, et la procédure est nettement plus compliquée. Notez que si vous signez un bail d’habitation classique, vous ne pouvez pas le résilier. Il faudra donc que le bailleur donne congé au locataire avec un préavis qui, s’il n’est pas respecté, l’expose à des poursuites judiciaires pour des dommages et intérêts.

Signer un bail avant l’état des lieux, c’est donc un moyen de réserver un logement avant la date où vous devez l’occuper, car le bailleur ne peut plus sortir des négociations ou entrer en négociations avec un autre locataire potentiel.

Conseils quant à la signature du bail

etat-lieux-appartementVous l’aurez compris, il y a certains avantages à signer le bail avant de faire l’état des lieux. Cependant, il est très important de faire preuve de vigilance et de suivre ces conseils avant de signer le bail :

  • Faire attention au montant du loyer fixé par le propriétaire, et vérifier si les charges locatives (eau, électricité…) sont incluses.
  • Un bail d’habitation meublée est généralement d’un an renouvelable, et quant au bail non-meublé, il est plutôt de 3 ans renouvelables. Assurez-vous de la durée du bail.
  • Il existe des clauses obligatoires et des clauses prohibées (considérées comme non-écrites) pour le bail d’habitation. Vérifiez donc les clauses et leur validité.
  • La loi ALUR encadre les frais d’agence à payer à la signature. Consultez cette loi et vérifiez qu’on ne vous fait pas payer plus que ce qu’elle permet.
  • Assurez-vous que les documents annexes obligatoires soient tous joints au bail.

Quelles sont les étapes à respecter pour une location réussie ?

La location d’un bien peut être difficile à gérer lorsqu’on ne connaît pas l’organisation de celle-ci, pour une première location à gérer seul par exemple. Certaines étapes sont à suivre pour assurer une bonne location et limiter les risques comme un bail signé avant l’état des lieux comme avec cet article par exemple.

Première étape : définir vos critères de recherche au préalable

demenagementDans un premier temps, l’idéal est de correctement définir vos critères de recherche. Votre budget par exemple doit être bien défini pour mieux cibler vos capacités de logement : généralement, un propriétaire exige une capacité de financement à la hauteur d’un salaire équivalent à trois montants du loyer du bien en question.

Pour la définition de vos critères de recherche, pensez également à la surface dont vous souhaitez disposer, le nombre de pièces, mais aussi les quartiers à privilégier ou à éviter, en fonction de vos besoins : école, travail, ou encore accès aux transports en commun par exemple;

Deuxième étape : constituer votre dossier de locataire

La seconde étape est alors de constituer votre dossier de location. Ce dossier comporte différentes pièces justificatives utiles pour justifier votre demande de location et votre éligibilité. Les pièces justificatives demandées peuvent dépendre de votre statut : elles ne seront pas les mêmes pour un garant salarié et pour un étudiant par exemple. Dans tous les cas, vous devrez pouvoir présenter une pièce d’identité en cours de validité, et divers documents attestant votre capacité à payer un loyer mensuel.

Troisième étape : Commencer vos recherches de biens en location

Vous pouvez effectuer quelques premières recherches sur internet. Les offres sont nombreuses mais demandent à rester vigilant quant aux différentes arnaques que l’on peut y trouver. Nul n’est à l’abri de craquer pour un bien idéal à bas prix, mais ces situations sont souvent impossibles et annoncent certainement une annonce de malfaiteurs.

Pour éviter toute arnaque, vous pouvez également demander des visites de biens à une agence immobilière qui regroupe souvent différentes annonces. Vous pourrez alors faire part de vos critères de recherche à cette agence pour que celle-ci cible vos attentes et soit alors capable de vous proposer les biens adaptés.

Quatrième étape : Demander la réalisation de l’état des lieux avant la signature du bail

Préférez un état des lieux réalisé avant la signature du bail de location. L’état des lieux est une étape importante et vous permet d’observer votre futur logement de façon minutieuse pour constater tout souci éventuel et ainsi limiter les risques. Si le bail n’est en effet pas encore signé, vous pourrez alors annuler toute location en cas de mauvaises surprises.

L’état des lieux peut être réalisé à plusieurs pour disposer de plusieurs paires d’yeux qui remarqueront chaque détail à relever : usure, fissure, trou dans le mur, les différents éléments relevés à l’état des lieux serviront de comparatifs à l’état des lieux de sortie et seront alors pris en compte. Des détails oubliés pourraient vous être reprochés.

Cinquième étape : Signer le bail de location

Lorsque votre dossier de locataire est accepté et validé par le propriétaire du bien qui vous intéresse, vous devez procéder à la signature du contrat de location et vous serez alors considéré comme locataire du bien choisi. Dans le contrat de location seront constatés différents documents comme les conditions générales de location, une grille tarifaire ou encore un diagnostic des risques naturels et technologiques.

Demander l’aide d’une agence immobilière vous permettra d’assurer une location réussie grâce à l’expertise et les nombreuses connaissances dont disposent les agents immobiliers dans ce secteur. Imodirect vous permet une solution simple et rentable.