Vous pensez peut-être qu’il suffit de prendre un appartement ou une maison pour obtenir rapidement la réduction.

Loi Pinel locationLe profil du logement accepté par cette loi Pinel

Cette loi Pinel location est un peu plus complexe, car il faut respecter un profil :

  • Il faut une résidence principale, votre maison secondaire ne peut pas faire l’objet d’une défiscalisation.
  • Le logement doit être loué « nu », sans aucun meuble.
  • Il peut être rénové ou neuf, mais le respect de la RT 2012 ou du label BBC 2005 est indispensable.

Cette location loi Pinel est donc beaucoup plus facile à identifier, car vous supprimez tous les logements secondaires, ceux qui ne respectent pas les conditions location loi Pinel par rapport aux déperditions énergétiques et les meublés font l’objet d’un dispositif spécifique.

Même si cette location appartement loi Pinel est complexe et restrictive, elle reste très avantageuse, vous pouvez obtenir une réduction de 21 % pour une mise en location sur 12 ans.

Il y a aussi des conditions pour les loyers

Le contrat de location loi Pinel n’est pas le plus important, car pour valider votre demande, vous devez déposer un dossier. Grâce à ce dernier, les autorités savent si la condition location loi Pinel est respectée puisque vous ne pouvez pas fixer les loyers que vous souhaitez. Il est nécessaire d’être en adéquation avec le marché, mais un barème par rapport aux zones est aussi en vigueur.

Vous devez donc prendre en compte ce plafond location loi Pinel pour que cette loi Pinel location appartement corresponde le plus possible aux exigences.

  • 12.50 €/m² pour la zone A
  • 16.83 €/m² pour la zone B
  • 10.07 €/m² pour la zone B1
  • 8.75 €/m² pour la zone B2

Loi Pinel location explicationPour cette location en loi Pinel, vous devez aussi appliquer une formule, elle vous permet d’avoir le loyer en adéquation avec la loi Pinel location étudiante, la loi Pinel location famille ou la loi Pinel 2017 location traditionnelle proposée à une personne que vous ne connaissez pas. Vous avez besoin :

  • Du barème pour la loi Pinel location descendant ou traditionnelle.
  • La surface utile.
  • Divisez 19 par la surface utile et ajoutez le résultat à 0.7.
  • Multipliez ce résultat par le barème puis la surface utile.

Vous obtenez ainsi le montant qui peut être plus intéressant qu’une loi Pinel location saisonnière, car contrairement à un bien que vous proposez uniquement pendant les vacances, vous êtes sûr d’obtenir ce montant tous les mois en bénéficiant d’une réduction d’impôt. Les avantages sont donc réels même si cette loi Pinel location meublée n’est pas adaptée à tous les logements.

Il est nécessaire également que le bien immobilier soit situé dans les zones préalablement citées, il faut savoir que la zone C a été supprimée avec la nouvelle version du texte.

Loi pinel et SCPI : tout ce que vous devez savoir

Les SCPI Pinel ont pour objectif d’acheter de l’immobilier neuf, permettant de générer une économie d’impôt substantielle. Mais vous vous demandez peut-être déjà ce qu’est précisément ce sigle, SCPI, cousin du plus célèbre sigle SCI ?

Nous allons donc, à travers cet article, vous présenter plus en détail ce qu’est une SCPI, quels sont ses atouts et quelles sont ses faiblesses. D’ailleurs, si vous souhaitez en savoir davantage, n’hésitez pas à cliquer ici.

Qu’est-ce qu’une SCPI ?

Comme son nom l’indique, la Société Civile de Placement Immobilier, essentiellement connue sous le signe SCPI, est une société qui permet d’investir dans l’immobilier. Mais il ne s’agit pas d’acquérir soi-même un bien, en son propre nom, mais d’acheter des parts dans une société qui, elle, a investi dans une multitude de biens. C’est elle qui gère l’ensemble et vous verse alors un loyer net de charges.

Quels sont les avantages d’investir en SCPI ?

Maintenant que vous avez compris ce qu’est une SCPI, nous allons vous présenter ses nombreux avantages.

La diversification : investir de cette façon permet de diversifier ses placements.

La sécurité : la mutualisation des risques sur un grand parc immobilier.  Les emplacements sont diversifiés et nombreux, ce qui représente beaucoup  moins de risque que de dépendre d’un locataire unique.

La démocratisation de l’investissement : la SCPI permet d’investir peu importe ses revenus. S’agissant d’achat de parts, on peut choisir le montant de l’investissement. II n’est pas nécessaire de passer par les banques pour faire un prêt, on peut acheter à hauteur de son épargne.

La rentabilité : elle est généralement supérieure à l’immobilier traditionnel. 

La tranquillité :  aucune gestion, aucune trésorerie pour vous puisque c’est la société qui s’occupe de tout et vous verse un loyer net de charges.

La flexibilité du dispositif: contrairement à l’immobilier traditionnel, où pour récupérer une partie de votre capital vous êtes obligé de revendre votre bien, la SCPI  permet de ne céder qu’une partie de ses parts et de conserver l’autre pour son rendement.

Investir en SCPI comporte-t-il des risques ? 

Comme tout investissement, ce choix comporte des risques. Notamment, il faut savoir qu’une faillite de la société de gestion n’est pas impossible. Effectivement, c’est elle qui distribue le rendement, selon les choix de ses investissements et qui doit donc réaliser de belles opérations.

C’est pourquoi nous vous conseillons de prendre le temps de vous renseigner afin de bien choisir votre SCPI.